Les jolies maisons bleues KLM hollandaises

Dernières tendances

Idées de design d'intérieur / Dernières tendances 164 Views

Ahh les merveilleuses et adorables petites maisons KLM bleues et blanches en faïence de Delft qui ont retenu mon cœur à Amsterdam… Je n’ai pas osé en acheter sur place car le prix me semblait élevé (entre 25 et 80 € selon les pièces), mais j’étais charmée. Comme elles ont continué à trotter dans ma tête depuis mon séjour dans la capitale hollandaise en décembre dernier, j’ai fait quelques petites recherches et il s’avère que leur histoire est tout aussi adorable que leur allure…

Maisons Amsterdam

D’où viennent ces fameuses petites maison ?

La compagnie aérienne néerlandaise KLM, a commencé à distribuer ces petites maisons bleues à ses passagers de 1ère classe en 1952. En plus de leur caractère précieux et minutieux, elles ont aussi une fonction, puisqu’elles sont remplies de gin hollandais Bols, à base de genièvre.

Maisons bleues faience

A cette époque, le comité d’avion civile américaine régulait tous les aspects de l’aviation, y compris les trajets et les horaires. Une des règles interdisait aux compagnies de donner des cadeaux à leurs passagers. Il était compliqué pour elles de se démarquer les unes des autres. KLM réussit à détourner ce règlement en facturant ses petites maisons comme « le dernier verre pour la route ». Les concurrents étaient furieux et la réponse de KLM fût la suivante : « Existe-t-il une loi qui nous oblige à servir nos boissons dans des verres ? ».

Depuis, les petites maisons bleues et blanches sont cultes aux Pays-Bas.

Où sont-elles fabriquées ?

Vous avez probablement déjà croisé ces pièces en céramique bleues et blanches, ornées de moulins à vent, de fromages, de sabots ou autres images typiquement hollandaises, appelées « faïences de Delft ». Attention cependant, il y a une énorme différence entre celles fabriquées en masse pour les touristes et la véritable faïence ancienne de Delft, brillante et faite à la main, enracinée dans la culture et l’histoire hollandaises et qui avait été lancée pour concurrencer la porcelaine chinoise. C’est cette faïence, souvent vieille de 400 ans, qui fascine les collectionneurs du monde entier, et qui est bien plus chère. Les petites maisons bleues et blanches sont fabriquées par la manufacture royale de Delft, dans la tradition.

Maisons KLM

Une véritable tradition et un cercle de passionnés

Chaque miniature représente une authentique demeure hollandaise et certaines sont historiques, comme la maison de Rembrandt ou celle d’Anne Franck, par exemple. Il existera bientôt une centaine de modèles différents, tous numérotés et estampillés. Plusieurs séries spéciales (comme celle de 15 maisons, particulièrement célèbre, réalisée en 1994) ont permis à la compagnie d’aligner le nombre de maisons avec l’âge de la compagnie, créée en 1919.

KLM airlines

KLM expose avec soin ses miniatures dans certains aéroports hollandais

Chaque année, le 7 octobre, la compagnie (rachetée depuis par Air France) célèbre son anniversaire avec la sortie d’une nouvelle maison miniature. La sélection du bâtiment immortalisé est un véritable moment de célébration pour les collectionneurs. C’est le Directeur Général de la compagnie, Pieter Elbers, qui donne le mot de la fin et choisit celle qui sera retenue parmi le panel des nominées. C’est l’un des derniers privilèges maintenu par la compagnie qui a drastiquement réduit ses coûts pour faire des économies, à l’instar de ses consœurs, ces dernières années. Les « Blue houses » on y touche pas, c’est sacré !

Petites maisons hollandaises

Voici la dernière miniature en date. KLM a fêté, dans l’église Saint-Bavon
de Haarlem à New-York, son 98ème anniversaire avec cette maison n°98

Aujourd’hui, la tradition continue et les maisons sont toujours offertes aux passagers de classe affaires. Les ventes aux enchères et les échanges vont bon train, le nombre de collectionneurs et de passionnés ne cesse d’augmenter non seulement aux Pays-Bas, mais à travers le monde entier.

Certaines éditions spéciales, offertes aux jeunes mariés en vol pour leur voyage de noce, s’arrachent à prix d’or (parfois plus de 1000 $ !). Il y a même un site Internet dédié, un livre et une appli pour gérer sa collection !

Maisons hollandaises faience

Dutch houses klm

Comment se les procurer ?

A Amsterdam, on peut trouver pas mal d’imitations à petit prix, mais les authentiques maisons ont vraiment quelque chose en plus, un raffinement inégalé ! Il y a plusieurs boutiques au centre-ville qui en vendent, à partir de 25 euros et jusqu’à 80 euros pièce en fonction de leur taille et de leur rareté.

Maison hollandaise faience couleurs

Dutch polychrom houses

Elles ont même été déclinées en couleurs, mais je leur trouve moins de charme

L’idéal est donc de profiter d’un séjour dans la merveilleuse ville d’Amsterdam pour se les procurer (pour découvrir la ville en mode déco-addict, je vous invite à lire l’un de mes précédents articles sur le sujet).

On peut également les trouver aux enchères sur catawiki, ebay, etc., à partir de 10 à 15 euros hors frais de port. Mais attention à ne pas se laisser emporter par l’euphorie, parfois les prix montent très vite. J’ai aussi trouvé quelques boutiques sur Esty qui en proposent d’occasion. Ces modèles ont souvent été vidés de leur gin d’origine, ou celui-ci s’est évaporé avec le temps.

Découvrir la collection complète

Une petite promenade rue KLM vous tente ?

Comments