(Re)conquête déco : le rotin dans tous ses états

Dernières tendances

Idées de design d'intérieur / Dernières tendances 48 Views

Jusqu’ici, la vannerie, on l’aimait ou on la détestait. On l’a trouvé désuète, voire carrément ringarde avec ses accents fifties ou hippies. Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, elle revient en force, tout en douceur. Le rotin et l’osier se montrent nature, vernis, teintés… Avec leurs nuances miel ensoleillées, ils apportent un air de vacances et de bord de mer au cœur des villes. Si on se penchait de plus près sur ce classique, qui s’invite à nouveau, aussi bien sur nos terrasses que dans nos salons ?

Metz Femmes

Le retour en force du rotin, une tendance que
la rédaction des magazines Metz Femmes, Nancy Femmes et Luxembourg féminin
m’a proposée de décrypter pour ses lecteurs.
Retrouvez cet article dans les numéros de juin-juillet-août 2018

Fauteuil rotin

Petite histoire d’un grand classique

Le rotin est un bois massif, constitué d’un ensemble de fibres, formant une sorte de liane pleine au diamètre régulier. On en trouve de nombreuses variétés en Asie du Sud-Est et en Afrique. Selon son essence, il est plus ou moins souple, ce qui permet des utilisations variées, du solide mobilier aux accessoires déco et à la vannerie. Il est souvent confondu avec l’osier, qui est une tige de saule de forme légèrement conique, formée d’une unique fibre.

On les voit apparaître sous le Second Empire, à l’époque des Salons. Ils sont alors signe de raffinement et d’élégance. La tendance perdure jusque dans les années 1920, où ils deviennent les indétrônables compagnons des instants au jardin et des terrasses parisiennes. La France est alors l’un des 1er pays exportateurs de rotin, importé d’Indonésie et travaillé dans des usines dédiées. Il ne s’est jamais mieux porté que dans l’Après-Guerre et les années 1950, lorsque les maisons secondaires fleurissent et que chaque période de vacances est l’occasion d’un départ vers la Côte d’Azur pour profiter d’un moment de farniente.

Fauteuil Emmanuelle

à gauche : le célèbre fauteuil Emmanuelle / à droite : les miroirs soleil

Dans les années 1970, plusieurs pièces emblématiques se démarquent, comme les fauteuils Emmanuelle et Acapulco, ou encore les célèbres miroirs soleils, avec leur touche bohème. L’arrivée du design coloré et des matières synthétiques dans les années 1980 déclare le rotin ‘’out’’ et la vannerie est reléguée au grenier.

Pourquoi nous fait-il à nouveau craquer ?

Depuis quelques années, avec la prise de conscience écologique, mais aussi avec le boom du vintage, la déco se met au vert et le naturel revient au galop dans toutes les pièces de la maison. Rotin et osier apportent chaleur et bonne humeur grâce à leur côté bord de mer. Les effets cannelés rendent chaque pièce unique. Avec leurs allures champêtres, ils épousent parfaitement la nouvelle conception de vie dedans-dehors, largement utilisée dans les constructions neuves et les rénovations (grandes baies-vitrées, verrières et vérandas).

Chaises rotin

Pour Karine, directrice du magasin Maisons du Monde à Moulins-lès-Metz, la tendance n’est pas prête d’arrêter de faire parler d’elle, « parce que cela apporte une touche de douceur, un côté cocooning que les clients recherchent avant tout dans leurs projets déco ». « Il a aussi l’avantage de se marier avec tous les styles, du plus ancien au très contemporain ». Il s’installe donc dans toutes les pièces et se marie à tous les thèmes avec légèreté : shabby, bobo, arty chic… Il trouve naturellement sa place dans les ambiances ethniques et exotiques.

Salon rotin

le rotin à trouvé sa place dans les rayons des magasins Maisons du Monde,
il s’associe parfaitement aux couleurs naturelles et au jaune chaud

Dans les magasins Maisons du Monde de Luxembourg, Nancy et Moulins-lès-Metz, impossible de manquer les meubles et accessoires en rotin. « Il y en a effectivement dans toutes nos ambiances ! Des fauteuils, des canapés… De manière générale, toutes les pièces de vannerie plaisent beaucoup depuis un peu plus d’un an. C’est un retour à la nature vers lequel beaucoup de clients tendent dans leurs choix de mobilier, mais aussi un retour à une consommation plus réfléchie. »

Osier deco

Éthiquement responsable, le rotin a permis de relancer l’activité économique de certains villages en Afrique comme en Asie. Grâce à des associations, les artisans tresseurs retrouvent les gestes ancestraux de la vannerie et confectionnent du mobilier et des objets décoration de qualité.

salon en rotin

Comment le faire entrer dans nos intérieurs / extérieurs ?

Les meubles en rotin utilisés en intérieur n’ont pas besoin d’entretien en particulier. Il ne ternissent pas et ne se déforment pas si l’on en prend soin. Le rotin est résistant aux chocs et léger. Vous pouvez-donc l’utiliser au salon comme dans la chambre des enfants.

Chambre rotin

Pour éviter le total look et ne pas risquer l’effet vieille-fille / ambiance poussiéreuse, l’idée est de placer une ou deux pièces maîtresses : un fauteuil et une table basse par exemple, un lit et un chevet, ou encore un joli tapis rond.. De nombreuses marques rééditent des pièces très sympas ou les revisitent. Une accumulation de miroirs dans un couloir ou un escalier peut également faire son petit effet, et il faut bien avouer que partir à la recherche de ces pièces iconiques dans les vides greniers devient vite un jeu passionnant.

decoration rotin osier

En extérieur, c’est une autre affaire. Laurence, chef de rayon décoration chez Jardiland à Jouy-aux-Arches, confirme que le rotin est en recrudescence dans les nouvelles collections de mobilier extérieur et qu’il plait beaucoup, mais que les clients continuent à se tourner largement vers des salons de jardin en résine tressés ou en rotin synthétique pour des questions pratiques. « Il faut reconnaître que le rotin naturel est plus fragile. Il ne doit pas être exposé au froid et à l’humidité, cela déformerait la structure du meuble. Pour l’extérieur, ce n’est donc pas l’idéal, à moins de le mettre systématiquement à l’abri du mauvais temps. Le mobilier en résine imitation rotin ou en HPL (panneaux à base de papier kraft renforcés de fibre de bois) est une bonne alternative et reste au sommet des ventes. ». Si vous souhaitez tout de même l’utiliser dehors, il faudra le vernir et renouveler l’opération tous les 2 à 3 ans.

Salon jardin rotin

Salon jardin rotin synthetique

certaines enseignes font le choix de proposer des meubles en imitation rotin
pour éviter les désagréments liés au mauvais temps

D’après Laurence, la solution intermédiaire pour profiter du rotin sans trop de contrainte est de l’utiliser dans une véranda. Il ne faut pas hésiter à jouer sur le côté « garden party indoor » en s’offrant un salon en rotin (qui se trouve assez facilement en brocante comme en magasin) et en le disposant à l’intérieur, accompagné de plantes et de coussins d’inspiration jungle tropicale, afin de se créer un petit coin de paradis façon « jardin d’hiver ».

Meubles rotin osier

Il appartient à chacun de trouver la meilleure manière de l’utiliser, mais quoi qu’il en soit, le rotin a encore de belles années devant lui !

CARNET D’ADRESSES | Magasins Jardiland à Metz-Borny, Jouy-aux-Arches, Essey-lès-Nancy, Laxou, Terville, Forbach, www.jardiland.com | Magasins Maisons du Monde à Nancy, Moulins-lès-Metz, Thionville, Luxembourg, www.maisonsdumondecom

MERCI D’AVOIR PRIS LE TEMPS DE LIRE CET ARTICLE SUR LE BLOG DÉCO DATCHA ! POUR ÊTRE AU COURANT DES NOUVEAUTÉS ET BONS PLANS :

Sources : Cocon décoration / Joli Place / Côté Maison / Cabanes81 / Ikea / Bout’Chambre / Pinterest / Blueberry Home / Les Jolies Choses / Villa Schweppes / Habitat Déco / Barnebys / Maisons du Monde

Comments